Professionnels de la distribution de produits financiers

Conseillers en gestion de patrimoine, conseillers en investissements financiers, courtiers en assurance, assureurs…

Vous êtes un professionnel (conseiller en gestion de patrimoine, conseiller en investissements financiers, société de gestion de portefeuille, assureur) et certains de vos clients ont investi dans des parts des fonds H2O AM ayant donné lieu à la création de side-pockets ? Vous souhaitez leur permettre d’obtenir une indemnisation pour le préjudice qu’ils ont subi ?

L’association Collectif Porteurs H2O vous permet de représenter vos clients en justice, d’obtenir des éclaircissements sur la situation des fonds bloqués dans les side-pockets pour, à terme, obtenir une indemnisation en raison des manquements commis par les prestataires impliqués dans la gestion des fonds.

Une procédure en référé expertise est en cours au Tribunal de Commerce de Paris au nom des membres du Collectif Porteurs H2O. Nous encourageons tous les détenteurs de fonds H2O AM bloqués dans les side-pockets à rejoindre l’action judiciaire en adhérant à l’association.

Pourquoi adhérer à l’association ?

De par ses agissements et son manque de transparence, H2O AM a mis les professionnels dans une situation très difficile. De nombreux clients ne comprennent pas ce qui s’est passé et se demandent de quels recours ils disposent. L’adhésion à l’association leur permet de faire valoir leurs droits en étant régulièrement informés par leur conseiller, qui les représente auprès de nous.

La vérité sur la mauvaise gestion des fonds H2O AM

H2O Asset Management est une société de gestion offrant à des investisseurs la possibilité d’investir dans ses fonds (OPCVM). Ces fonds utilisent des prestataires comme KPMG Audit ou Caceis Bank et sont régulés par l’AMF (pour ceux qui sont de droit français). 

Depuis sa création en 2010, H2O AM applique une stratégie dite “Global Macro” consistant à investir dans des titres de dettes , des devises et des actions. Les fonds ont connu rapidement beaucoup de succès et leurs encours ont augmenté. 

A partir de 2015, H2O AM a investi dans des titres illiquides de dettes privées et d’actions d’entités liées au groupe Tennor. Ces investissements représentent 2,25 milliards d’euros selon l’AMF.

Fin juin 2019, le Financial Times a révélé la présence de ces actifs peu liquides, voire illiquides, dans certains fonds gérés par H2O AM, et a mis en lumière les liens unissant les dirigeants de la société de gestion et Lars Windhorst, le sulfureux dirigeant du groupe Tennor.

Afin de réduire la part de ces titres illiquides dans ses fonds, H2O AM a réalisé plusieurs types d’opérations probablement en infraction avec la réglementation : minimisation du prix des actifs et opérations complexes de buy and sell back (pour en savoir plus, consultez notre présentation récapitulative ci-dessus).

En octobre 2020, sous la pression de l’AMF, H2O AM scinde les 7 fonds concernés pour isoler les actifs illiquides et pouvoir les vendre au fil du temps : 7 fonds de cantonnement (les « Side-Pockets ») sont créés. Les actif totaux de ces 7 fonds de cantonnement sont estimés à 1,64 milliard d’euros à leur création.

En mai 2021, H2O AM conclut un accord avec Tennor afin d’échanger certains des titres illiquides contre de nouvelles obligations (First Super Senior Secured Note) remboursables en janvier 2022. La valorisation estimative des side-pockets n’est plus alors que de 1,4 milliard d’euros.

Même si aucune annonce n’a été faite par la société de gestion, nous savons que ce remboursement n’aura probablement jamais lieu. En dépit d’un accord de moratoire signé entre Tennor Holding et H2O AM repoussant la date de remboursement de l’émission obligataire à juillet 2022, aucun remboursement n’a été effectué à ce jour par Tennor

La société Tennor avait été déclarée en faillite en novembre 2021 suite à son incapacité à honorer une dette de 30 millions d’euros (soit 100 fois moins que ce qui a été emprunté à H2O AM). La faillite de Tennor fut levée un mois plus tard, après la signature d’accords de moratoire avec les créanciers, ce qui ne rassure en rien sur la solvabilité du groupe qui continue d’entreprendre des opérations aussi hasardeuses qu’une prise de participation majoritaire dans le club de football du Hertha Berlin.

Bien qu’il soit tentant pour H2O AM d’imputer la responsabilité des pertes qu’elle a occasionnées aux conseillers (CGP, assureurs, courtiers, plateformes, etc.), les intermédiaires ont eux-mêmes été trompés dans cette affaire : les investissements non réglementaires sur les titres Tennor pendant plus de 7 années sont de la responsabilité exclusive la société de gestion des OPCVM, à savoir H2O AM. 

En tant que professionnel, vous avez été victime d’une désinformation par H2O AM sur les anomalies de la gestion des fonds, désinformation qui a perduré après la parution de l’article du Financial Times en juin 2019 et jusqu’à la suspension des transactions sur 7 fonds en août 2020 et la création des side-pockets en octobre 2020.

Le 25 novembre 2022, la commission des sanctions de l’AMF s’est réunie pour examiner l’affaire H2O AM. Elle a notifié 3 griefs à H2O AM Europe LLP, Bruno Crastes et Vincent Chailley.

  1. Non-respect des règles d’investissement dans le cadre des opérations sur les titres illiquides Tennor ;

  2. Non-respect des règles d’investissement dans le cadre des opérations de buy and sell back ayant pour sous-jacents les titres illiquides Tennor ;

  3. Dépassement du ratio de détention maximum de titres de dettes émis par une entité.

Le collège de l’AMF a proposé des sanctions historiquement sévères :

75 millions d’euros d’amende et un blâme à l’encontre de H2O AM Europe LLP.

Pour Bruno Crastes, 15 millions d’euros d’amende et une interdiction pendant 10 ans d’exercice de l’activité de la gestion individuelle et collective et de diriger une société de gestion dans l’Union européenne

Pour Vincent Chailley, 3 millions d’euros d’amende et un blâme.

La décision finale de la commission des sanctions de l’AMF sera rendue dans quelques semaines.

La séance du 25 novembre valide intégralement l’approche du collectif Porteurs H2O, qui a toujours considéré que H2O AM avait commis de lourdes infractions justifiant une indemnisation des porteurs de parts trompés par ses pratiques.

Pourquoi faire adhérer mes clients à l’association Collectif Porteurs H2O ?

Le Collectif Porteurs H2O est une association d’épargnants fondée en 2020 par Gérard Maurin, lui-même conseiller en gestion de patrimoine, afin de fédérer les porteurs de parts de fonds H2O AM et obtenir une indemnisation pour les préjudices subis du fait de la création des side-pockets. Afin de défendre les intérêts du plus grand nombre d’épargnants, nous avons besoin de vous : faites adhérer vos clients lésés à l’association et représentez-les auprès de nous. 

Renforcer la relation de confiance avec vos clients

Rejoindre l’association et y représenter vos clients avant l’apogée de l’impact médiatique à venir autour du litige vous permettra de renforcer la relation de confiance avec vos clients.

En effet, plusieurs articles parlent de l’action judiciaire dans la presse (par exemple, dans Les Echos, le 29 septembre 2021 et Le Monde, le 20 janvier 2022) et encouragent les porteurs de parts à rejoindre l’association. En ayant un rôle proactif auprès de vos clients, vous assurez toujours mieux la mission de conseil pour laquelle ils vous accordent leur confiance.

Offrir une opportunité privilégiée à vos clients de récupérer tout ou partie de leur investissement

Rejoindre le Collectif Porteurs H2O représente pour vos clients une opportunité unique de récupérer les pertes et les manques à gagner dus aux opérations non réglementaires des fonds H2O AM. Ce préjudice peut être évalué ici.

Adhérer à l’association permettra, par le biais de l’action contentieuse en cours, de mettre tous les moyens en œuvre pour récupérer les pertes subies par les investisseurs.

Tous les investisseurs détenant des side-pockets peuvent rejoindre cette action, même si leurs placements H2O AM ont délivré sur le long terme des gains supérieurs à la perte.

Le rendement de ces placements n’est pas l’objet de cette action. Celle-ci s’intéresse à la violation par H2O AM et ses prestataires de leurs obligations au regard de la réglementation financière à laquelle ils sont soumis.

Permettre à vos clients d’être représentés en justice

L’action contentieuse est menée par des avocats spécialisés en réglementation financière. La seule participation demandée aux membres lors de l’inscription, de cinquante euros, sert à couvrir les frais de fonctionnement de l’association.

Les honoraires du cabinet et les frais de procédures sont pris en charge par un tiers financeur, Deminor, qui ne sera rémunéré qu’en cas de succès. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre FAQ.

Sans risque pour les professionnels et leurs clients

Les professionnels et leurs clients ne prennent aucun risque en adhérant à l’association : ils sont protégés par la stratégie de l’action en référé expertise et par celle de la future action au fond.

Les entités que nous allons assigner en justice sont les sociétés H2O AM EUROPE et H2O AM LLP pour leurs actes de gestion irrégulière.

L’adhésion des investisseurs par l’intermédiaire d’un professionnel ne portera pas atteinte à la confidentialité des informations qui seront communiquées à l’association.

Bénéficier d’un accès exclusif aux informations sur l’affaire

L’association ayant pour objet de “faire valoir et défendre, par tous moyens, l’intérêt général des épargnants et des professionnels de la distribution de produits financiers”, des informations récentes et fiables sont régulièrement communiquées aux adhérents et à leurs représentants.

Devenir membre du collectif vous permettra de réagir efficacement à l’absence de communication de la part de H2O AM sur les irrégularités de sa gestion et sur la situation du Groupe Tennor.

Contacter l'association

Association Collectif Porteurs H2O
17 rue Mesnil - 75116 PARIS

© Association Collectif Porteurs H2o. Création Ctoutcom Studio